Over The Mountain Running Challenge

Marathon du Mont-Blanc

– Date : 28 juin au 1er juillet 2018

– Lieu : Chamonix-Mont-Blanc

– Adresse site internet : www.marathonmontblanc.fr

– Adresse page Facebook : www.facebook.com/MarathonDuMontBlanc

– Les distances proposées : 90km, 42km, 23km, 10km, duo étoilé, KM Vertical

– Adresse email pour information des concurrents : club@chamonixsport.com

– Temps record du marathon : Kilian Jornet en 03:45:45 en 2017 / Et Elisa Desco en 04:35:10 en 2015

 

L’édition 2018 du Marathon du Mont Blanc se déroulera du 28 juin au 1er juillet.

Au programme : 8 courses, des défis, des sentiers à explorer, des paysages à couper le souffle et une aventure que chacun peut décider de vivre à sa façon !

Au coeur des Alpes, autour du Mont Blanc, un spectacle unique attend les coureurs du monde entier, c’est une explosion de décors et de sensations qui rassemblent le temps d’un weekend, tous ceux prêts à relever le challenge !

Que ce soit sous les étoiles ou sous le soleil, pour les enfants, pour les experts et pour tous les autres… le plaisir de courir sous le regard du majestueux Mont Blanc reste une expérience inoubliable !

En 2018

Retour Gagnant pour Kilian Jornet :

C’est dans des conditions quasi idéales qu’a été donné le coup d’envoi du 42km du Mont-Blanc ce matin à 7h00 dans le centre de Chamonix. Les 2370 coureurs ont dû faire face à de très fortes chaleurs tout au long de l’épreuve. Le 42km, 2ème étape du Golden Trail Series, a réuni un plateau d’athlètes exceptionnels venus du monde entier avec notamment le tant attendu Kilian Jornet, de retour de blessure (ndlr : fracture du péroné en ski alpinisme). Dès le départ, les athlètes ont dû adopter une réelle stratégie sur toute cette première partie roulante, tant que le rythme était élevé. Les écarts étaient très serrés et il fallait faire face à des températures devenant de plus en plus chaudes. Si l’espagnol Aritz EGEA a longtemps mené la course, c’est dans la montée du col des Posettes que la bataille entre les deux espagnols s’est livrée. Au coude à coude jusque dans la montée de la Flégère, Kilian JORNET a finalement pris la tête pour distancer Marc LAUENSTEIN, Stian ANGERMUND-VIK, Thibaut BARONIAN et Aritz EGEA, et gardé une belle avance jusqu’à la ligne d’arrivée. Vainqueur pour la 5ème fois, Kilian a fait preuve d’une réelle stratégie jusqu’à l’arrivée pour être dans la totale gestion de ces accélérations et ne pas souffrir de crampes. C’est un retour triomphant pour le « roi » de la discipline malgré une très belle course de ses deux coéquipiers du team Salomon Marc LAUENSTEIN, le suisse (vainqueur en 2015, 4ème en 2017) franchissant la ligne avec son éternel sourire et le norvégienStian ANGERMUND-VIK (2nd en 2017) gratifiant la foule d’une « roue ». Kilian signe un temps de 3h 54mn 54s et une moyenne de 10,89 km/h pour cette édition 2018 !

Kilian JORNET (ESP) – 1er : « Aujourd’hui il fallait vraiment être dans la gestion de l’effort. Même si pour les spectateurs, le soleil est appréciable, c’est très difficile pour nous. A la maison quand il fait chaud, il fait 15 ou 20 degrés. Je suis quelqu’un qui souffre beaucoup de la chaleur. Je savais que si j’accélérais trop, j’aurais des crampes. Dans les descentes, j’ai essayé d’être le plus léger possible pour ne pas mettre trop de poids sur les jambes.  Je reviens de blessure alors aujourd’hui était un test, je ne suis pas encore à 100% mais je me suis senti vraiment bien au niveau du cardio. La première partie de course, je n’étais pas en tête de peloton, ce n’est qu’au moment de la montée du col des Posettes que j’ai vraiment commencé à accélérer. »

Marc LAUENSTEIN (SUI) – 2ème: « J’ai eu des sensations très variables ce matin, je me suis positionné en tête de course sur la première partie, j’ai perdu un peu de terrain sur la montée mais je me suis refait sur la descente. J’ai bien géré la fin de parcours sans pouvoir revenir sur Kilian qui était vraiment trop fort aujourd’hui. Quand j’ai passé l’arrivée, j’ai pensé à ma femme car on est deux dans cette aventure au quotidien.»

Stian ANGERMUND-VIK (NOR) – 3ème : « Je suis parti lentement et j’ai accéléré progressivement c’est ce que j’aime faire. Au sommet des Posettes, j’avais tellement chaud que j’avais des frissons de froid, je me suis vidée une bouteille d’eau complète sur la tête et, tout à coup, j’ai senti que mon énergie revenait. J’ai fait une bonne descente et j’ai remonté mes concurrents jusqu’à doubler Thibaud Baronian (42 secondes les séparent) sur la dernière partie pour la 3ème place ! »

Ruth CROFT (NZL) – 1ère : « Très dur aujourd’hui car il a fait très chaud ! Ma stratégie c’était de ne pas aller trop vite sur les 30 premiers km, manger, m’hydrater et puis tout donner sur la fin de parcours. J’ai pu savoir où étaient mes poursuivantes durant la course, c’était difficile dans les descentes pour moi mais j’étais super bien dans les montées. J’ai essayé de profiter du paysage au début, sur les 20 premiers km, mais honnêtement après, j’ai surtout contrôlé la position de mes poursuivantes. »

Ida NILSSON (SWE) – 2ème : « C’était comme un match de ping pong dans mon corps, un coup je me sentais bien, un coup j’avais mal un ventre. En partant je me suis dit ce n’est pas mon jour et puis au final je fais deux. Je me suis forcée à boire beaucoup mais malgré tout ce n’était pas suffisant, avec le soleil et la chaleur c’était dur et à la fois les paysages étaient juste sublimes ! »

Eli GORDON (ESP) – 3ème :« J’étais à la lutte avec Ida et à partir du 28ème kilomètre j’ai senti que ça devenait vraiment difficile même si je m’étais bien hydratée, j’ai perdu en vigilance, je suis même tombée. La fin a été dure mais je suis surprise et très heureuse de cette 3ème place car je visais un top 10. »

 

En 2017

Kilian Jornet retour gagnant sur le 42 km du Marathon du Mont-Blanc

Kilian Jornet, après des victoires en 2012, 2013 et 2014 et son absence en 2015 et 2016, a fait ce dimanche 25 juin à Chamonix un retour gagnant sur le 42 km du Marathon du Mont-Blanc. Ambassadeur et icone du trail au prestige encore augmenté suite à ses deux récents exploits sur l’Everest, il a éclaboussé de sa personnalité et talent cette édition du Marathon du Mont-Blanc. Au-delà de sa victoire attendue et logique, sa participation a ravi les trailers de tous niveaux et encore renforcé l’engouement populaire et médiatique autour de cette course.

Kilian Jornet juge cette course difficile

Une victoire pas évidente pour Kilian Jornet, face à un somptueux plateau international de trailers, qui ne l’ont pas ménagé et attaqué sportivement à plusieurs reprises. Parmi ses plus coriaces adversaires le Norvégien Stian Angermund-Vik qui a été distancé que sur la fin et termine deuxième. L’Américain Max King, complète le podium. Chez les femmes victoire de l’Américaine Megan Kimmel devant la Suédoise Ida Nilsson et la Canadienne Annie Jean. « Je suis vraiment heureux d’avoir retrouvé ce niveau, précise Kilian Jornet. C’était une course vraiment difficile et quinze coureurs sur la ligne de départ avaient une chance de gagner. »

Thibaut Baronian content mais un peu frustré

Marc Lauenstein, vainqueur en 2015 prend la quatrième place. «  Elle correspond à ma forme actuelle. J’ai éprouvé de bonnes sensations et beaucoup de plaisir. Kilian Jornet et Stian Angermund-Vik sont très forts. » Venu avec l’espoir de décrocher un top 10 Thibaut Baronian a atteint son objectif . «  Je suis content mais un peu frustré. A la Flégère après 37 km de course une cinquième place était dans mon viseur, mais j’ai eu un coup de moins bien qui m’a néanmoins permis d’espérer terminer sixième. Hélas la situation s’est encore aggravée dans le dernier kilomètre et j’ai franchi la ligne d’arrivée en septième position. Ce n’est pas tous les dimanche que je cours avec les meilleurs mondiaux. C’est très excitant, instructif et enrichissant.  »

Romain Wyndaele va se souvenir longtemps du départ

Le hasard a voulu que Kilian Jornet sur la ligne de départ se trouve à côté de Romain Wyndaele, l’une des jeunes pousses talentueuses du trail. «  Un heureux moment pour moi, affirme Romain Wyndaele. C’est la première fois que je cours avec Kilian dans un même trail et je suis certain que je me souviendrai de ce moment. Kilian a eu envie de se mettre un peu en retrait pour un départ plus discret et la chance a voulu qu’il choisisse de se placer à côté de moi. Je l’avais déjà rencontré plusieurs fois. Il est super cool, très simple, accessible malgré sa notoriété. Il contribue à l’essor du trail et donne envie à beaucoup de gens de le pratiquer. De par ses qualités physiques, techniques et humaines il reste la référence. » Quelques heures plus tard, malgré des crampes, Romain Wyndaele terminait deuxième espoir et confortait sa place de leader du classement espoir du Salomon Over the Mountain Running Challenge 2017, dont la 42 km du Mont-Blanc tenait lieu de quatrième étape.

 

 

Résultats 42 km du Marathon du Mont-Blanc

Femmes

 

1 Megan Kimmel, Etats-Unis, 04:40:36

2 Ida Nilsson, Suède, 04:49:03

3 Annie Jean, team Salomon Canada, 04:51:17

4 Céline Lafaye, team Inov8 France, 04:58:37

5 Marie Peytaud, team Trail Craft, 05:13:40

 

Hommes

1 Kilian Jornet Burgada, team Salomon Espagne, 03:45:45

2 Stian Angermund-Vik, Varegg team Salomon Norvège, 03:47:05

3 Max King, Etats-Unis, 03:50:49

4 Marc Lauenstein, team Salomon Suisse, 03:53:23

5 Kane Reilly, Afrique du Sud, 04:02:26

6 Thibaut Garrivier, Terre de Running Lyon , 04:06:48

7 Thibaut Baronian, team Salomon France Elite, 04:07:23

8 Sage Canaday, Etats-Unis, 04:08:46

9 Tony Moulai, team Trail Isostar, 04:12:32

10 Riccardo Borgialli, Salomon Bergteam Italie, 04:14:54

 

80 km du Mont-Blanc

Dames

1 Mimmi Kotka, team Salomon Suède, 12:59:51

2 Lucinda Bartholomew, team Salomon Australie, 13:23:12

3 Ekaterina Mityaeva, team Adidas Terrex Russie, 13:24:11

4 Landie Greyling, team Salomon Afrique du Sud, 13:31:14

5 Marianne Hogan, team Salomon Canada, 14:36:40

 

Hommes

1 Xavier Thévenard, team Asics trail, 11:03:05

2 Cristofer Clemente Mora, Espagne, 11:16:55

3 Romain Berger, Ceven’trail, 11:33:24

4 Cédric Célarier, Saint-Just-Saint-Rambert, 11:40:32

5 Grégory Vollet, Salomon, 12:06:38

 

Crédit photos Damien Rosso www.droz-photo.com

 

Pour en savoir plus : http://www.montblancmarathon.net

 

Galerie photos

2018 : 

2017 :

_DRZ8979 Unknown-14 Unknown-6 DSC_0940 _DRZ8955-2 _DRZ8662-2 _DRZ8004-2 _DRZ7683 _DRZ7585 _DRZ6967 _DRZ6691

 

Vidéos